Dominique Répécaud nous a quitté

Dominique Répécaud, directeur de la scène nationale de Vandœuvre-lès-Nancy et infatigable travailleur au sein du collectif du 20 janvier nous a quitté.

Cet homme d’une stature et d’une importance considérable pour le milieu culturel et artistique lorrain, national et international aura œuvré toute sa vie pour que la création artistique soit soutenue dans toutes ses dimensions, ses expérimentations, avec la plus grande liberté possible. Musicien improvisateur formidable et exigeant, fondateur et directeur artistique du festival international Musique Action, il a défendu avec une détermination et un amour inlassables, toutes les musiques inclassables, ouvrant les oreilles de nombreuses générations, défrichant sans relâche de nouveaux territoires sonores. Sans lui, toute une part de la création musicale d’aujourd’hui n’existerait pas, sans lui de nombreux créateurs ne seraient pas ce qu’ils sont.

La création n’avait pas de limite pour lui, il lui aura consacré sa vie, sans jamais compter son temps, ni son énergie. Les hommages qui se succèdent aujourd’hui montrent à quel point ses enfants et amis sont nombreux, fidèles et aujourd’hui orphelins.

Dominique Répécaud était au quotidien un homme d’une écoute et d’une générosité infaillibles, donnant à chacun du temps et de l’espoir. C’était aussi un combattant politique passionné et courageux. Dans une société qui plie sans cesse devant les impératifs économiques, la rentabilité, les retours conservateurs, il était le pilier de nos luttes, notre référent infatigable pour faire que les gestes artistiques restent ouverts, libres, non seulement source d’émotions et d’imaginaires mais aussi d’émancipation et restent à contre-courant du repli sur soi, de la peur et du contrôle incessant.

Sa force hors du commun, son humour, son courage, son sens infaillible des engagements à mener étaient exemplaires. Sa disparition est une grande perte et il va terriblement nous manquer. Notre besoin de consolation est impossible à rassasier.

Mais par-delà la douleur, la brutalité de sa disparition, le vide immense qu’il laisse derrière lui, nous savons que nous continuerons sans relâche la lutte qu’il a mené, ici au collectif du 20 janvier, ailleurs dans d’autres engagements, sur scène ou dans la vie. La flamme qu’il portait en lui, nous la portons en nous.

Pour la force que tu nous as donnée, merci Dominique.

Tu es dans nos cœurs à jamais, ton héritage est là, nous continuerons ton combat.

Au revoir camarade.

Nous pensons avec beaucoup de chaleur à sa famille, à ses proches, à l’équipe du CCAM. Nous partageons leur peine, nous souhaitons leur témoigner tout notre soutien et notre solidarité pour trouver le courage de traverser cette épreuve.

Le collectif du 20 janvier.

Les obsèques de Dominique Répécaud se dérouleront ce jeudi 24 novembre à 13:00
au Crématorium du Cimetière du Sud (avenue Paul Doumer) à Vandœuvre-lès-Nancy.
Cette cérémonie est réservée à la famille et aux proches de Dominique.

À partir de 14:30, un hommage lui sera rendu à la salle des fêtes de Vandœuvre.
Vous êtes tous conviés à y assister.

Selon les vœux de sa famille, merci de n’apporter ni fleurs ni couronnes. les personnes qui le désirent peuvent adresser un message de condoléances à la famille de Dominique Répécaud à cette adresse :

hommage@centremalraux.com

Sur France Musique, Anne Montaron lui rendra hommage dans son émission, A L’improviste, le jeudi 24 novembre.

 

Diffusion des œuvres, réseaux et visibilité du travail des artistes du spectacle vivant dans la région Grand Est. _ Avignon Off.

Un des premiers sujets dont auront à débattre les membres du Conseil Consultatif de la Culture (C3), sur invitation de la Commission Culture du Conseil Régional du Grand Est et de son président Pascal Mangin, portera sur les dispositifs d’accompagnement et de financement du spectacle vivant au festival Off d’Avignon.

Lire la suite

Communiqué de presse du 22 septembre 2016 : la politique culturelle de la région Grand Est en construction ou en déconstruction?

Communiqué envoyé à la presse le 22 septembre : La politique culturelle de la région Grand Est en construction ou en déconstruction ?

Le Collectif du 20 Janvier, regroupe librement depuis 20 mois plus de 800 acteurs de la création artistique du Grand Est— établissements, compagnies, artistes et techniciens, missionnés de service public et indépendants, syndiqués et non syndiqués, toutes disciplines confondues. Ensemble, nous travaillons à rester vigilant, par l’analyse des textes, en étant force de propositions face aux menaces de dégradation des politiques culturelles qui se sont présentées et se présentent encore autour des réformes territoriales de la loi NOTRe, que ce soit au niveau de l’Etat ou des collectivités territoriales.

Lire la suite

DRAC Grand Est : dépôt 30 septembre et 15 octobre 2016

Suite au communiqué précédent et sur invitation faite par lui à D. Répécaud, nous avons rencontré en urgence Charles Desservy, Directeur Régional des Affaires Culturelles adjoint à la Création à Strasbourg.

Il nous a assuré d’un délai de tolérance pour la remise des dossiers de demande d’aide à la production et de fonctionnement (structures) au 15 octobre. Plus précisément, il convient de déposer un avant dossier synthétique, comportant les infos essentielles (structure, synopsis de projet, montant de l’aide) au 30 septembre et c’est le CERFA qui bénéficie du délai. La commission relative se réunira courant novembre. Nous l’avons averti des informations contradictoires avec ses services. Tout devrait rentrer dans l’ordre en début de semaine prochaine.

Par ailleurs, il nous a exposé le schéma de réorganisation des services. Lui avons fait part de nos inquiétudes sur les effets de distance et de séparation des compétences entre pôles distants territorialement (par ex. action culturelle et création…). Il est convenu que des réunions doivent avoir lieu régulièrement entre la Drac et une délégation du collectif.

Nous lui avons également fait part de nos inquiétudes vis à vis de la région et de l’urgence à voir l’état se préoccuper de la question, notamment pour les dangers de casse subséquentes à une incurie dispositifs élargis / budget constant. Lui avons demandé s’il imaginait des réunions où nous serions tous autour de la table. Il semble que le dialogue entre les deux institutions ne soit pas très avancé.

Date de dépôt dossier aide à la création DRAC Grand Est 30 septembre 2016

Suite à discussion avec Charles Desservy, il apparaît qu’il est bien demandé aux compagnies de déposer pour le 30 septembre 2016 une demande prévisionnelle de subvention, afin, pour la DRAC, d’élaborer son propre prévisionnel destiné à argumenter ses demandes en Centrale pour le 15 octobre 2016.

Pour le depot, il suffirait d’avoir le titre de la pièce, le montant demandé et la structure qui demande la subvention.

Les dossiers (notamment Cerfa) seront déposés plus tard. Pour les délais et les modalités de cette demande prévisionnelle simplifiée, se renseigner auprès de ses administrations référentes (Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine).