journée du 1er juin 2015, synthèse et préconisations

Dès septembre 2015, nous proposons de maintenir le lien de résistance et d’ouverture par le biais de conférences et de rencontres mensuelles publiques qui seront mises en place dès l’automne afin de maintenir vaillance durant cette période électorale décisive. Déjà invités Olivier Neveux et Bernard Stiegler.

Dès fin juin, un journal sera diffusé mettant en exergue les situations de périls qui frappent artistes et structures ainsi que des articles de références sur cette question sociétale de la création artistique.

Dans un contexte de désengagement de certains élus politiques, nous nous sommes mobilisés pour lutter contre le démantèlement du service public de la création artistique.

La fusion des régions est une opportunité de s’ouvrir à d’autres territoires notamment transfrontaliers. Il s’avère que les forces de ces 3 régions sont complémentaires.

Réunir les compétences, les identités, les dispositifs de chaque région permettrait de poser les bases d’une grande-région qui serait un pôle d’effervescence artistique.

Une région d’où émergerait une créativité qui circulerait alors dans les territoires, au national et à l’international.

Alors que la phase de préfiguration a déjà commencé, nous déplorons à ce jour le manque de concertation et demandons à y être dès aujourd’hui impliqués.

Pour réaliser cela nous demandons une concertation et la mise en place d’une instance pérenne de gouvernance qui réunirait les acteurs professionnels du terrain, l’Etat, la région et les collectivités locales. Nous rappelons qu’il s’agit là d’une revendication déjà exprimée unitairement et que le débat que nous visons est public.

Publicités