Le théâtre saisi par le néolibéralisme : prochaine rencontre du collectif le 4 décembre au CCAM /scène nationale de Vandoeuvre-lès-Nancy

« Le théâtre saisi par le néolibéralisme » : Le collectif du 20 janvier et la cie les patries imaginaires invite Olivier Neveux, auteur du livre « Politiques du spectateur, les enjeux du théâtre politique aujourd’hui », le vendredi 4 décembre à 20h au CCAM / scène nationale de Vandoeuvre-les-Nancy pour une intervention sur les liens entre le théâtre et le néolibéralisme, ces 20 dernières années.

Il est flagrant que les logiques de privatisation, de concurrence, d’évaluation et de management ont infiltré, non sans dégâts, les modes de production et de diffusion du spectacle vivant. Mais elles ne laissent pas non plus indemne la création artistique. Olivier Neveux analyse la façon dont le néolibéralisme agit sur les productions et les esthétiques théâtrales, comment celles-ci sont percutées par les appréhensions néolibérales de l’histoire, de l’existence, de l’art mais aussi des spectateurs.

 

C’est, en effet, à travers la façon dont le spectateur est traité et envisagé (par les théâtres comme par les oeuvres) qu’Olivier Neveux propose de se repérer dans le théâtre contemporain. La mise au jour de ces conceptions l’amène à percevoir des formes récurrentes d’impuissance et d’infantilisme mais aussi à découvrir des spectacles qui résistent à cet état de fait et proposent d’autres expériences aux spectateurs que celles que leur promettent et permettent le marché, le monde du travail et… les formes artistiques dominantes.

Proche de la pensée du philosophe Jacques Rancière, il nous aide à envisager un théâtre émancipé, un théâtre de « l’égalité des capacités et des intelligences ».

Professeur d’histoire et d’esthétique du théâtre à L’Université Lumière de Lyon 2, Olivier Neveux est notamment l’auteur de Théâtres en lutte. Le théâtre militant en France de 1960 à nos jours (La découverte, 2007) et Politiques du spectateur, les enjeux du théâtre politique aujourd’hui (La découverte, 2013), Prix du Syndicat français de la Critique « Théâtre, musique et danse ».

Un entretien d’Olivier Neveux ici :  http://rue89.nouvelobs.com/rue89-culture/2013/12/01/cest-revolte-conduit-a-desirs-savoir-linverse-247917
et un article du Monde ici : http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2014/07/16/un-nouveau-reniement-des-socialistes_4457992_3232.html

Lien pour le CV complet d’Olivier Neveux là : http://passagesxx-xxi.univ-lyon2.fr/neveux-olivier-601071.kjsp

Soirée organisée dans le cadre de la résidence de la cie les patries imaginaires au CCAM (avec le soutien du Conseil Régional de Lorraine) en partenariat avec l’Université Lorraine – LIS (Littérature, Imaginaire et Société) et avec le collectif du 20 janvier.

A 14 h une réunion du collectif du 20 janvier aura lieu au CCAM.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s